La clôture de l’année académique à l’UCC 271 diplômés dont 3 Docteurs au service de l’Eglise et de la Nation


dsc_07262Comme le veut la tradition, l’Université Catholique du Congo a procédé ce mardi 31 juillet dernier, dans son Amphithéâtre du Campus de Limete, à la double cérémonie de collations des grades académiques et de clôture de l’année académique 2017-2018. Après l’entrée du corps professoral, des membres des jurys des facultés, des membres du Comité de Direction et du Recteur ; la prière d’ouverture ainsi que l’exécution du Debout congolais (Hymne de la République démocratique du Congo) et Lumen super flumen (Hymne de l’UCC) par la Chorale Chœur des Anges de l’UCC, s’en est suivi d’abord le mot du représentant des lauréats, ensuite celui du Directeur du cabinet du Ministre congolais de l’Enseignement supérieur et universitaire, puis le mot du Recteur de cette Alma Mater, et enfin la proclamation des résultats par les Doyens de chaque faculté et la collation des grades. Et ce, avant la formule solennelle de clôture de l’année académique 2017-2018 et la bénédiction de l’Abbé Georges Kalenga, Deuxième Secrétaire Général de la CENCO et Représentant du Grand Chancelier de l’UCC. Le Recteur de l’UCC, le Professeur Abbé Léonard Santedi Kinkupu, a articulé son discours en plusieurs phases.  Il a d’abord accueilli avec un cœur plein de joie et d’allégresse et souhaité la cordiale bienvenue aux hôtes de l’UCC. Ensuite, il a rendu grâce à Dieu, Maître des temps et des circonstances, pour le souffle de vie et la force pour travailler. Par ailleurs, il a remercié de manière particulière la CENCO, qui par son Président et Grand Chancelier de notre Alma Mater, ne cesse de témoigner inlassablement et inestimablement de sa confiance et son attention dans cette noble et délicate  mission nous confiée. Il a aussi salué spécialement la proximité attentive et attentionnée de Son Excellence Monseigneur Fulgence Muteba, Président du Conseil d’Administration de notre Université qui, non seulement l’a accompagné lors de ses missions de plaidoyer en Amérique du Nord et en Europe, mais plus encore ne cesse de s’investir pour le rayonnement de l’UCC. En outre, il a gardé une pensée pieuse à l’égard des membres de la communauté uccéenne qui nous ont précédés dans la maison du Père tout au long de cette année. Il a remercié et félicité toute la communauté uccéenne pour la réussite de cette année académique et la sauvegarde de la maison que nous partageons : la maison UCC, particulièrement, les 4200 étudiantes et étudiants « Uccéistes » dont 2489 filles et 1466 garçons.  Il a souligné qu’en plus des universités avec lesquelles l’UCC entretient déjà des relations de partenariat, l’UCC a commencé les échanges   avec Boston Collège aux Etats-Unis d’Amérique, avec l’Université Catholique de Leuven en Belgique, l’Université d’Anger en France et l’Université Sacré-Cœur de Milan en Italie. La qualité d’une Université se mesure aussi à la qualité de ses publications, fruits de la recherche patiemment menée par des chercheurs qui ont la vraie passion de la recherche et l’amour de la science. Pour cette année, l’Abbé Santedi a cité seulement trois publications qui honorent  notre Université. Il y a d’abord l’ouvrage du Professeur  Munayi, sur les Cinquante ans d’existence de la hiérarchie épiscopale catholique du Congo-Kinshasa (1959-2009). Citons ensuite la parution aux Presses de l’UCC de l’ouvrage de Roger Dikebelay intitulé : La rationalité théologique d’après T. Tshibangu et B. Lonergan. Perspectives d’une herméneutique intégrale. Le Recteur de l’UCC a eu également l’honneur et le bonheur de signaler la parution d’un nouveau-né dans le monde de la science juridique, à savoir la nouvelle revue de la Faculté de Droit de l’UCC nommée Annales Juridiques Afrcaines, (Annales Juridicae Africanae). L’UCC compte pour l’année académique 2020-2021, ouvrir deux nouvelles Facultés : celle de Médecine et des Sciences informatiques. Suivront celles de Psychologie et Sciences de l’Education et l’Ecole de Polytechnique. En cette année qui s’achève, l’UCC a lancé, l’UCC school of Management (UCC-SM) pour établir le pont entre la formation scientifique offerte par l’université et l’exigence des compétences opérationnelles manifestée par les organisations professionnelles. L’année académique prochaine, l’UCC-SM va lancer le certificat d’entrepreneuriat avec l’Université Sacré-Cœur de Milan ainsi que le MBA en responsabilités sociales et environnementales des organisations avec l’Université Laval. L’UCC a coulé cette vision dans son plan stratégique Lumen 2022, qui est l’expression de notre Alma Mater la détermination de l’UCC pour le progrès, l’inventivité, la volonté d’avancer en eau profonde, afin d’être ce lieu où les jeunes sont formés à devenir des hommes et des femmes éminents par leur science, prêt à assumer les plus lourdes tâches dans la société et en même temps que témoins de la foi dans le monde. Vraie boussole dans la marche vers les résultats, le plan stratégique de l’UCC servira également de base à notre auto-évaluation. Ces résultats sont, on ne peut plus clairs et ambitieux, à la mesure des défis de notre société. Bref, Lumen 2022 se veut être, à coup sûr, cet outil pratique et pragmatique qui vient booster nos rêves pour la réalisation et la matérialisation de nos grandes ambitions qui ne sont autres que celles de faire de l’UCC une Université-Lumière à l’horizon 2022. dsc_07152Le Recteur a chuté en interpellant les Lauréats, Ambassadeurs de l’UCC, en ces termes : « Vous venez de passer 3 ou 5 ans à l’UCC. Vous êtes formés à l’esprit critique, à la science qui élève et aux valeurs éthiques et spirituelles qui élèvent la Nation. Nous comptons sur vous d’abord pour être des Ambassadeurs de l’UCC, car, comme on juge l’arbre par ses fruits, on jugera la valeur de l’UCC par votre rendement. Ensuite nous comptons sur vous pour apporter votre contribution spécifique et irremplaçable, inspiratrice et orientatrice des valeurs éthiques partout où vous serez. Je crois en ces professeurs éminents et talentueux qui vous ont formés. Ils vous ont donné une formation de la plus haute qualité. Soyez en fier. Je crois aussi en vous. Je crois beaucoup en vous. Soyez les bâtisseurs et inventeurs d’un Congo nouveau. Le Congo nouveau ne se construira pas par la tricherie, des tripatouillages ou par des spiritualités stérilisantes, occultistes et abracadabrantes, mais par la capacité à imprimer dans l’histoire du pays des marques prophétiques et indélébiles de conversion au quotidien face à la peur, la démission intellectuelle et sociale. Je compte sur vous. Soyez lumen super flumen ! Démontrez à la face du monde que vous êtes fiers d’avoir été formés par des éminentissimes professeurs dans cette célébrissime université en créant la différence dans vos futurs milieux socio-professionnels ». L’Abbé Santedi a clôturé son allocution du jour en confiant l’avenir de l’UCC à l’intercession de la Vierge Marie, Notre Dame de lumière pour que l’UCC demeure Lumen super flumen !

que vivent les Lauréats de 2017-2018 !

Que vive l’année académique 2017-2018 !

Que vive le plan stratégique Lumen 2022 !

Que vive l’UCC !

Longue vie à l’UCC !

Fait à Kinshasa, le 13 août 2018

                                      Pour la Presse UCC

                                         Stéphane Jean-Berchmans YUMA KALEMA

   Assistant à la Faculté de Sciences politiques UCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *