Philosophie

La Faculté de philosophie a pour objectif essentiel de concourir à la formation des philosophes de métier et d’avoir, comme un des principaux centres d’intérêt et de réflexion, l’homme en général et le phénomène religieux africain en particulier. Le programme de la formation philosophique tend à donner à l’étudiant la largeur et la vigueur d’esprit indispensables à une appréhension philosophique et scientifique de la société, de la pensée, de la sagesse et de la spiritualité africaines.

La faculté entend ainsi aider ses étudiants à entrer en dialogue avec les théologiens et les autres savants. Les bénéficiaires d’une telle formation sont au service de l’Eglise et de la Nation dans divers secteurs de l’enseignement et pour toutes les autres tâches de développement national auxquelles les destine leur formation.

Les études de base s’échelonnent sur cinq années, soit 3 années de licence et 2 années de Master. Le programme de licence peut être complété par celui de l’Agrégation de l’enseignement secondaire du degré supérieur qui habilite le licencié en Philosophie à enseigner dans les écoles secondaires.

Au niveau du troisième cycle, les étudiants peuvent acquérir les grades de Diplômé d’Etudes Approfondies en philosophie, de Docteur en philosophie et d’Agrégé de l’enseignement supérieur en philosophie.

DEPARTEMENT D’AGREGATION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE DU DEGRE SUPERIEUR

 

Attaché à la Faculté de philosophie, le Département d’Agrégation de l’enseignement secondaire du degré supérieur est inter facultaire. Il a pour objectif la formation théorique et pratique des professeurs de l’enseignement secondaire détenteurs du diplôme de licence délivré par toute faculté existant au sein de l’UCC.

Ce département interdisciplinaire est l’un des outils privilégiés d’entraînement et de transmission efficaces d’une éducation de la jeunesse aux valeurs morales et spirituelles selon la vision chrétienne.

Il est également au service des facultés existantes et est destiné à dispenser aux licenciés qui le désirent la pédagogie de la transmission nécessaire à leur futur métier d’enseignant, selon la vision chrétienne d’une éducation intégrale.

Aussi vise-t-il à modeler un diplômé, futur éducateur chrétien, qui soit : digne et bien formé aux principes et à la pratique pédagogique imprégnés par la foi chrétienne et éclairés par les acquis confirmés des sciences de l’éducation ;- capable de développer la personne de l’élève ; -possède, outre la compétence disciplinaire (la connaissance de la matière), la compétence didactique (supports et techniques de communication et d’évaluation pédagogiques, qualités méthodologiques, tenue des documents scolaires) ;- entraîné de manière concluante à son futur métier d’enseignant par l’assistance à des leçons modèles et en donnant des leçons d’apprentissage, le tout sous l’encadrement des maîtres éprouvés.

Les étudiants qui suivent le programme d’agrégation de l’enseignement secondaire du degré supérieur en présentent normalement les examens à la fin de la seconde année de licence. Il leur est vivement conseillé de suivre les cours généraux du programme dès la première année de licence