LE RECTEUR DE UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DU CONGO EN HONNEUR !!

whatsapp-image-2019-10-31-at-20-43-38Le Professeur Abbé Léonard SANTEDI KINKUPU, Recteur de l’Université Catholique du Congo (UCC) a eu le privilège d’être reçu en audience privé par Son Excellence Monsieur Thomas LUHAKA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la RDC. Pour un Recteur d’une université, c’est toujours un honneur et un bonheur d’être reçu par le Ministre de tutelle pour des échanges riches et nourris, comme cela a été le cas pour le Recteur de l’UCC dans la matinée de ce jeudi 31 octobre 2019.

Ces échanges d’une quarantaine de minutes se sont essentiellement focalisés sur les civilités, quelques réalités de la vie à l’UCC et le divers.

De prime abord, le Recteur de l’UCC a félicité vivement Son Excellence Monsieur le Ministre pour sa nomination à la tête de ce ministère, tout en le rassurant de son soutien moral et spirituel pour la réussite de sa noble mission au service de la Nation.

Remerciant le Recteur pour ces propos combien encourageants, le Ministre a cherché à savoir ce qui fait le sérieux de l’UCC. Répondant avec honneur à cette merveilleuse question, le Recteur a fait savoir qu’ayant à la tête de sa gouvernance la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et le Saint Siège, l’UCC n’a aucun droit à l’erreur et aucune place pour la médiocrité ; car les deux entités suivent de plus près toutes les activités qui s’organisent à l’UCC et, l’excellence étant leur leitmotiv, elles tiennent à ce que tout soit très bien fait suivant le même élan. C’est dans ce cadre qu’une huitième faculté vient d’ouvrir ses portes à l’UCC cette année (la faculté des sciences informatiques) et qu’une neuvième faculté verra le jour dès la rentrée académique prochaine (la faculté de médecine). Dans la même optique de l’excellence, l’UCC s’évertue davantage à appliquer le système LMD et elle attend du ministère la reconnaissance des diplômes qui sont délivrés après la Licence (ancien graduat) et le Master (ancienne licence). Emboitant les pas à son interlocuteur, Son Excellence Monsieur le Ministre a comparé l’instruction à un ascenseur qui sert à élever quelqu’un. Puisqu’il estime que cet ascenseur est cassé, il s’assigne la mission de le réparer afin de donner l’opportunité à tout jeune congolais de s’élever dans la société.

 Outre ce qui précède, les questions relatives à la fourniture en eau et en électricité à l’UCC, à la pose des dos d’ânes sur la chaussée devant le campus de Mont-Ngafula, aux états généraux de l’ESU, etc. ont agrémenté les échanges des deux interlocuteurs. Et pour lier l’utile à l’agréable, quelques exemplaires des récentes publications de l’UCC ont été remis au Ministre comme preuve de l’effectivité de la recherche dans cette célèbre Université. Une vivante et chaleureuse poignée de mains en signe de satisfaction mutuelle et une photo souvenir se sont invitées avant que les deux personnalités se disent, en souriant, un au revoir qui porte et traduit tous les espoirs d’une autre rencontre dans un futur proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *