LA FACULTE DES SCIENCES POLITIQUES DE L’UCC ÉVALUE LES ELECTIONS DE DÉCEMBRE 2018 EN RD.CONGO

fspoIl s’est tenu du jeudi 23 au vendredi 24 mai 2019 à l’Université catholique du Congo, UCC en sigle, (Campus de LIMETE), un colloque organisé par la Faculté de Sciences politiques (FSPO) avec l’appui matériel et financier de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, partenaire traditionnel de la FSPO, sous le thème : « L’évaluation du processus électoral de décembre 2018 en RD. Congo ». Ces assises ont connu la participation des experts de la question électorale, des gouvernants nationaux et provinciaux, des experts publics et privés de la gouvernance politique et électorale, des chercheurs avertis, des fonctionnaires centraux et provinciaux de l’Administration publique ainsi que des étudiants des Facultés de Sciences politiques et de Droit de l’UCC.

Cette neuvième édition du colloque de la FSPO a tourné autour d’une question principale : « Est-ce que ce processus électoral a été crédible, démocratique et transparent ? Si non, à qui peut-on attribuer l’échec apparent du processus électoral en RD. Congo ?

En outre, ce colloque poursuivait deux objectifs, à savoir :

  1. Analyser et proposer une grille de lecture des rôles et jeux des acteurs de la question électorale à tous les niveaux ;
  2. Proposer des pistes de recadrage et solution.

La Fondation Konrad Adenauer a été représentée par Monsieur Benno MÜCHLER, nouveau Représentant Résident de la FKA. Dans son mot de circonstance, Monsieur MÜCHLER a remercié les personnalités officielles présentes dans la salle pour leur présence qui témoigne, si besoin il y a, l’importance qu’ils accordent à la formation de la jeunesse. Il a, par une petite histoire, évoqué la psychose des élections en RD. Congo. Il a remercié notamment l’Université Catholique du Congo et particulièrement le Recteur de l’UCC, le Professeur Abbé Léonard SANTEDI KINKUPU, par le canal de son représentant à ces assises, le Professeur Jean ONAOTSHO KAWENDE, pour son accompagnement et attention soutenus. Il a soutenu la pertinence du choix de ce thème sur l’évaluation des élections et a appelé les participants et les conférenciers à rendre frétillant et valide ces journées scientifiques qui sauront amener à illuminer le luminaire de la société congolaise.

Enfin, le Secrétaire Général Académique de l’UCC, le Professeur Jean ONAOTSHO KAWENDE, a pris la parole au nom du Recteur de l’UCC, le Professeur Léonard SANTEDI KINKUPU, en mission à l’étranger, pour accueillir avec bienveillance les participants à ces assises.  Et par ailleurs, il a souligné aussi la pertinence des assises en remerciant premièrement la FKA pour son partenariat traditionnel à qui il assure une franche collaboration, encourage en outre les autorités de la Faculté de Sciences politiques pour la pertinence du thème. Il a formulé le vœu, qu’à l’issue de ces travaux scientifiques, la classe politique ainsi que tous les acteurs investis dans le processus de démocratisation de la RD. Congo, trouvent des moyens de rendre crédibles les élections et améliorer la pratique des élections en RD. Congo.

La pertinence des exposés de ces deux journées a suscité une vague des questions et questionnements et n’a pas laissé indifférent les participants à ces assises. Ces derniers ont réagi par des questions et des contributions orales diverses.

A l’issue de ce colloque relatif à l’évaluation du processus électoral en RD. Congo, grande a été la satisfaction des participants mais aussi des organisateurs qui ont eu les rudiments du savoir et les leçons pour la bonne préparation des élections à venir. En effet, les différentes interventions des conférenciers dans leur raisonnement ont croisé en chemin les aspirations et les espoirs de participants. Avec toute objectivité, le sujet du colloque a été choisi à point nommé vu l’actualité brûlante et mouvementée de la vie politico-sociale de la RD. Congo. La substance des différents thèmes n’a pas déplu les participants et tous les acteurs sociaux.

Après la lecture du rapport général par l’Assistant Oscar KALAMBAYI de la FSPO, le mot de remerciements de la FSPO par le Professeur MALUKISA et l’allocution de clôture de l’UCC par le Professeur Jean ONAOTSHO, l’exécution digitalisée de l’hymne national, le Debout congolais, (fibre patriotique oblige !) et la prière finale dite par le Professeur Abbé Richard ONGENDANGENDA, le colloque s’est terminé sous une ambiance de sérénité et de convivialité autour d’un verre et d’un repas.

Rendez-vous est donc pris pour la deuxième semaine du mois de novembre 2019, pour le prochain colloque. Période prévue pour le lancement solennel de la célébration combinée des trois grands événements : les 10 ans de la création de la Faculté-mère de Droit et des Sciences politiques de l’UCC, les 10 ans du passage de la dénomination « Facultés catholiques de Kinshasa » à « Université catholique du Congo » ainsi que les 5 ans de la création de la Faculté de Sciences politiques de l’UCC.

Que vivent les 10 ans de Droit et des Sciences politiques à l’UCC !

Que vivent les 5 ans de la Faculté de Sciences politiques !

Que vive l’UCC !

Longue vie à l’UCC !

Fait à Kinshasa, le 14 juin 2019

                                                                                         Pour la Presse UCC

Stéphane Jean-Berchmans YUMA KALEMA

                                                                Assistant FSPO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *