L’UCC a son plan stratégique « Lumen 2021 »

testDans son discours d’ouverture de l’année académique 2017-2018, l’Abbé Recteur de l’Université Catholique du Congo, UCC en sigle, le Professeur Léonard SANTEDI KINKUPU, a présenté solennellement, le lundi 16 octobre 2017 à la communauté universitaire, aux officiels, aux invités de marque ainsi qu’aux bienfaiteurs et partenaires de l’UCC (Les Amis de l’UCC), les cinq grands axes du plan stratégique de l’UCC à l’horizon 2021. Dénommé : « Lumen 2021 », la lumière à l’horizon 2021, l’exécution dudit plan stratégique débute dès cette nouvelle année.

En menant une réflexion stratégique sur son action pour les cinq années à venir, l’UCC se positionne dans la perspective de recherche de l’excellence en vue de mieux servir la société. L’ambition de répondre efficacement aux besoins prioritaires de la société est d’autant plus pertinente que cette dernière, est actuellement desservie par la faible qualité des ressources humaines que produit le système éducatif congolais alors que foisonnent dans tout le pays des universités sans consistance institutionnelle et sans un minimum de capacité pour la recherche. La détermination de l’UCC est d’offrir à ce grand pays qu’est le Congo, une qualité d’enseignement, de recherche et de service à la hauteur des attentes de la population et des standards internationaux. Le document du plan stratégique actuel est le fruit d’un processus participatif piloté par un consultant externe en planification, M. Rombaut NANA, et mené à travers des analyses objectives de la situation actuelle et des défis à venir à relever. Toutes les facultés de l’UCC ont été impliquées, pour aboutir à une vision d’ensemble qui prévoit, du reste, la mise en place ou l’adaptation par la suite, des plans stratégiques de chacune d’elles. Les échanges engagés pendant l’atelier ont pris en compte les rapports des travaux préparatoires antérieurs et ont permis de retenir cinq domaines stratégiques majeurs. Ces derniers correspondent certes à la mission de toute université, mais dans la situation actuelle de l’UCC, ils seront les principaux axes de son développement pendant les cinq prochaines années.

Il s’agit :

  1. De la qualité de la formation et de la recherche ;
  2. Du professionnalisme ;
  3. Des partenariats ;
  4. Des services à l’Eglise et à la société ;
  5. De la viabilité institutionnelle.

Rappelons que le Recteur de l’UCC avait lancé le lundi 13 mars 2017 matin, dans la salle polyvalente Monseigneur Maurice PLEVOETS, les travaux de l’atelier devant doter l’UCC d’un plan stratégique. Quelques mois après la fin desdits travaux, les participants viennent de produire un document de qualité et d’excellence, une boussole de référence managériale, administrative et financière pour les prochaines années.

Bon vent donc à Lumen 2021 !

Que Dieu bénisse l’UCC !

Longue vie à l’UCC !

Fait à Kinshasa, le 23 octobre 2017

 

                                                                                           Pour la Presse UCC

                                                                         Stéphane Jean-Berchmans YUMA KALEMA

Assistant à la Faculté de Sciences politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *