La clôture de l’année académique à l’UCC 368 diplômés au service de l’Eglise et de la Nation

cd

 

L’Université Catholique du Congo a procédé à la double cérémonie de collations des grades académiques pour les lauréats et de clôture de l’année académique 2016-2017 sur son site de Limete. Après la prière d’ouverture dite par le Professeur David Ongombe, l’hymne national et celui de l’UCC, s’en est suivi d’abord le mot du représentant des lauréats, ensuite celui du Recteur de cette Alma Mater, et enfin la proclamation des résultats par les doyens de chaque Faculté.

            Le Recteur de l’UCC, le Professeur Abbé Léonard Santedi Kinkupu, a articulé son discours en trois phases.

UCC, vers une grande Université au cœur de l’Afrique

            salleLe Professeur Abbé Léonard Santedi a fait un état des lieux de l’année académique  2016-2017. Ce dernier a signalé que cette  année académique, qui était courageusement amorcée le 15 octobre 2016, s’achève sur une  note positive, et ce, sans aucun incident majeur. Il a ainsi signalé que l’Université Catholique du Congo a produit 368 diplômés dans ses différentes Facultés, dont 172 en Licence LMD, 145 en Master, 33 en Agrégation, 8 en Diplôme d’Etudes Approfondies, et 10 Docteurs. Pour lui, il s’agit des diplômés qui ne seront pas seulement des demandeurs d’emplois, mais aussi des créateurs d’emplois.

            Par ailleurs,  le Professeur Abbé Léonard Santedi a également fait un rappel de certains partenariats signés, au cours de cette année, avec des universités étrangères, notamment avec l’Université Laval et celle de Montréal au Canada, l’Institut Catholique de Paris en France, et l’Université de Fribourg en Suisse. A cela s’ajoute d’autres partenariats qui sont en cours de négociation, et seront signés prochainement avec l’université de Liège, Boston Collège aux USA, Oxford en Grande Bretagne, l’Université Catholique de Louvain et l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest.

            Toutes ces innovations relèvent de la vision qui nourrit l’ambition du Comité de Direction de faire de l’UCC une grande Université du XXIè siècle au cœur de l’Afrique, et une grande université ouverte au monde, ce qui caractérise le rève pour cette Alma Mater.

            collation

Sur le plan scientifique, le Professeur Abbé Léonard Santedi a indiqué l’organisation, par différentes Facultés de l’UCC, de diverses journées scientifiques à dimensions internationales et interdisciplinaires, spécifiquement le Colloque interdisciplinaires marquant la célébration des 60 ans de l’UCC, avec la première Faculté, celle de Théologie. Rappelons que lors de ce Colloque, l’Université catholique du Congo a octroyé des Doctorats honoris causa à trois éminents professeurs de grande renommée, son Eminence le Cardinal Walter Kasper, les professeurs Eugen Uzuku et Marc Lits

            En outre, le Recteur de l’UCC a signalé que l’année 2016-2017 a été marqué par la soutenance publique de 10 thèses doctorales dans les différentes Facultés.

            Les innovations au sein de l’UCC

            Dans le souci de viser l’excellence, le Recteur de l’UCC, le Professeur Abbé Léonard Santedi, a annoncé certaines innovations et projections au sein de son institution. Il s’agit notamment de la réforme du programme d’études où de nouveaux cours seront introduits à la Faculté des Sciences politiques, la création d’une maison d’Edition dénommée “Presse de l’Université catholique du Congo” (PUCC en sigle), qui a déjà publié son premier numéro, la création de trois facultés dont celle de Médecine, de psychologie et Sciences de l’éducation, et  l’école d’Ingénieur civil. Pour matérialiser cette vision, une commission d’études a été mise en place.

            Dans cette perspective, sous l’impulsion de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, il a été créé un observatoire sur les violences et intégrisme religieux en RD Congo (OVIRCO en sigle), dont l’objectif est de valoriser les connaissances disponibles concernant la montée des violences en milieux religieux. De même, il a annoncé l’ouverture, dès octobre 2017, de l’UCC School management, qui est une école spécialisée de l’université catholique du Congo, la vocation est la préparation à l’insertion professionnelle, la formation continue et le service de consultance. Cette école sera une réponse adéquate au défi du fossé entre la formation universitaire et la qualité des ressources humaines nécessaires au développement des entreprises et de l’administration publique.

            En outre, faisant face au programme d’assurance qualité, le Recteur de l’UCC a annoncé la poursuite des travaux de construction de la dernière partie du premier bâtiment au site de Mont-Ngafula et des Homes universitaires en octobre 2017. il a également envisagé de mettre à la disposition des étudiants des bus pour assurer leur transport vers le Campus de  Mont-Ngafula.

Le Professeur  Abbé Léonard Santedi remercie les siens

             Le  Recteur de l’UCC a exprimé sa profonde gratitude à l’Assemblée plénière et au comité permanent des Evêques de la CENCO ainsi qu’au Conseil d’Administration de l’UCC et au Conseil Académique pour les orientations et décisions pertinentes et percutantes prises courageusement en vue du bon fonctionnement de l’UCC. Il a également remercié les membres du Comité de Direction de l’UCC pour le bon sens de collaboration, le corps académique et scientifique pour leurs efforts d’abnégation qu’ils ont fournis pour la formation intégrale des étudiants. L’Abbé Léonard Santedi a également remercié les membres du corps administratif, technique et ouvrier pour tous les sacrifices consentis au cours de cette année.

            En outre, le Recteur de l’UCC a remercié les étudiants et surtout leurs parents pour la confiance accordée à l’UCC. Avant de clôturer son adresse, il a encouragé les lauréats à demeurer cette véritable “lumen super flumen” dans leur vie quotidienne, à faire preuve de la formation morale, professionnelle et surtout des modèles dans la société. Il a rendu grâce à Dieu pour tout le travail accompli et a confié à l’intercession de la vierge Marie notre Dame de Lumière, l’avenir harmonieux de cette grande université.

Thierry Lusanga et Jacques Munoka

Assistants à la Faculté des Communications Sociales,

Membres de l’équipe de rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *